Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Niort-voirsavilleautrement par Chris M.

"La ville ne dit pas son passé, elle le possède pareil aux lignes d'une main, inscrit au coin des rues, dans les grilles des fenêtres, sur les rampes des escaliers, les paratonnerres, les hampes des drapeaux, sur tout segment marqué à son tour de griffes, dentelures, entailles, virgules..." Bruce Bregout

2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais

2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais

1-rue vieille rose

ancienne auberge du dauphin ou maison de la vierge

à l’angle de la rue Vieille Rose, à Niort, se trouve une maison construite en partie en pan de bois Elle présente un rez-de-chaussée en moellons, un premier étage en pan de bois rue Saint-Gelais et en moellons rue Vieille Rose. Les fenêtres à moulures entrecroisée sont de la fin du 15e ou du début du 16e siècle.

Mais la ville, qui en a été propriétaire de 1995 à 2009, n’y a pas engagé d’étude ou de travaux, la laissant à l’abandon jusqu’à la revendre aux enchères en 2009.

La maison a été inscrite au titre des monuments historiques en 2001.

voir aussi:http://niort-voirsavilleautrement.over-blog.com/2016/01/4-maisons-anciennes-de-niort.html

2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais

2- rue de la juiverie

A l’angle de la rue du Soleil et de la rue de la Juiverie à Niort se trouve une maison dont la porte est encadrée de deux atlantes qui supportent un balcon et un relief sculpté.

Le relief sculpté, attribué au sculpteur Albert Ernest Carrier de Belleuse

La légende encore partiellement lisible dit « Premier cas de ». En fait, cette maison est réputée être l’ancienne auberge dite Le Logis de l’Hercule, où un cas de peste s’est déclaré le 6 mai 1603. Elle avait déjà sévi dans la ville une génération plus tôt, de juillet 1584 à janvier 1585, avec 30 à 40 morts par jour, véhiculée et amplifiée par les guerres de religion. Cette fois, elle a été apportée dans une auberge, apportée par un voyageur.

voir aussi:http://niort-voirsavilleautrement.over-blog.com/2016/01/4-maisons-anciennes-de-niort.html

2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais
2-B9' Rue vieilles roses- rue de la juiverie- rue St Gelais

3- rue saint Gelais

hôtel de la roulière

Maison bourgeoise de style néo-classique égyptisant, l'Hôtel de la Roulière a été construit dans les années 1830 par l'architecte Pierre-Théophile Segrétain.
Il a accueilli le premier lycée de jeunes filles de l’Académie de Poitiers, puis successivement, la Chambre de Commerce (de 1900 à 1913), l’école pratique de commerce et d’industrie (en 1917) et la Maison des associations (de 1956 à 1988).

C'est aujourd'hui un foyer de jeunes travailleurs.

L'Hôtel de la Roulière figure sur les itinéraires de découverte de l'office de tourisme Niort Marais poitevin:

voir aussi:http://niort-voirsavilleautrement.over-blog.com/2016/01/4-maisons-anciennes-de-niort.html

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :