Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Niort-voirsavilleautrement par Chris M.

"La ville ne dit pas son passé, elle le possède pareil aux lignes d'une main, inscrit au coin des rues, dans les grilles des fenêtres, sur les rampes des escaliers, les paratonnerres, les hampes des drapeaux, sur tout segment marqué à son tour de griffes, dentelures, entailles, virgules..." Bruce Bregout

6- ÉDIFICES CIVILES DE NIORT

La Mairie - La préfecture - le palais de justice - la prison - les bains Juin

A- la Mairie

La construction d’un nouvel hôtel de ville à Niort est évoquée à partir de 1892 par le maire, Martin Bastard. C’est l’architecte Georges Lasseron, qui venait de construire le lycée de jeunes filles Jean Macé qui est choisi avec un bâtiment de style renaissance. La première pierre est posée en 1897 par le président de la République Félix Faure et le bâtiment inauguré en 1901

B- la Préfecture

La première préfecture est aménagée en 1800 dans l'ancien couvent des Cordeliers (place du Temple). L'actuel hôtel préfectoral est construit 1828 par l'architecte Pierre-Théophile Segrétain sur l'emplacement du jardin botanique créé trente ans plus tôt.

C- le Palais de justice

Le Palais de Justice a été construit par l'architecte Pierre-Théophile Segrétain entre 1829 et 1833.

Il figure sur les itinéraires de découverte de l'office de tourisme Niort Marais poitevin:

D- La prison panoptique

du xixe siècle

son plan original en demi-cercle, dit panoptique, est protégée au titre des monuments historiques. Menacée de fermeture, elle était toujours en activité lors des photographies en juillet 2011. Sur ce site consacré au patrimoine carcéral, vous pouvez voir une vue intérieure qui permet de mieux comprendre le système panoptique, dans lequel le gardien a une vue sur toutes les cellules.

E- Les anciens bains juin,

28 rue Baugier.

Ce très bel immeuble des premiers bains-douches niortais, construit en 1804 entre deux bras de la Sèvre niortaise, est particulièrement remarquable par sa partie antérieure en forme de tour qui abritait les machines. L'esthétique hispanisante de sa façade serait l'œuvre d'un architecte mexicain.

L'établissement de bains cessa son activité dans les années cinquante pour devenir une maison d'habitation. Un projet de transformation en hôtel serait actuellement à l'étude. (propriété privée inscrite à l'Inventaire des Monuments historiques.) Ce projet qui aurait permis de remettre en état un très bel immeuble à l'emplacement unique ne verra pas le jour ; on risque désormais de le voir se délabrer un peu plus au fil du temps faute d'entretien.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :