Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Niort-voirsavilleautrement par Chris M.

"La ville ne dit pas son passé, elle le possède pareil aux lignes d'une main, inscrit au coin des rues, dans les grilles des fenêtres, sur les rampes des escaliers, les paratonnerres, les hampes des drapeaux, sur tout segment marqué à son tour de griffes, dentelures, entailles, virgules..." Bruce Bregout

9- COMMERCES ET INDUSTRIES DE NIORT

Friperie le Maintenon - Au gagne petit - Passage du commerce - Nouvelles galeries - au chat botté - La salle des ventes- Les usines Boinot - Station de pompage du Pissot - Chamoiseries

A- Friperie "Le Maintenon"

A la friperie « Le Maintenon ». rue du Pont, est née Françoise d’Aubigné, épouse morganatique du roi Soleil. Madame de Maintenon (Niort, 1635-Saint-Cyr, 1719), presque reine de France

mais remis aujourd'hui en question

Mais où est donc née Françoise d'Aubigné,

plus connue sous le nom de Madame de Maintenon ? C'était en 1635, un 27 novembre, tout comme ce mercredi ! C'est un chantier en cours depuis quelques semaines qui conduit à se poser la question : celui de l'immeuble de l'ex-lingerie Faraud, rue Victor-Hugo. Le rez-de-chaussée de l'imposante bâtisse accueillera l'enseigne Burton au printemps prochain et ses étages, six logements, dont trois à caractère social.

À la faveur de cette rénovation de grande ampleur, on a redécouvert l'existence d'une petite cour intérieure donnant sur une maison dont la façade, bien que mutilée par des maçons sans scrupule, n'est pas dénuée d'intérêt architectural et historique. Une carte postale du siècle dernier reproduit une gravure ancienne dont la légende nous apprend qu'il s'agit de la « Maison de Candie », avec cette précision : «… où est née Madame de Maintenon ».

De beaux arcs en accolade typiques de l'architecture de la Renaissance pourront être mis en valeur.Le chantier de l’ex-lingerie Faraud a mis au jour la Maison de Candie, autrefois auberge des “ Deux Lyons d’or ”. La célèbre marquise y serait née. Pas si sûr…
De beaux arcs en accolade typiques de l'architecture de la Renaissance pourront être mis en valeur.Le chantier de l’ex-lingerie Faraud a mis au jour la Maison de Candie, autrefois auberge des “ Deux Lyons d’or ”. La célèbre marquise y serait née. Pas si sûr…

De beaux arcs en accolade typiques de l'architecture de la Renaissance pourront être mis en valeur.Le chantier de l’ex-lingerie Faraud a mis au jour la Maison de Candie, autrefois auberge des “ Deux Lyons d’or ”. La célèbre marquise y serait née. Pas si sûr…

B-Au gagne petit

DEFINITION DU DICTIONNAIRE

  • Personne dont le métier rapporte peu.
  • Personne qui n'a pas d'ambition dans son métier.
  • Dans ce cas précis, on signalait à la clientèle des marchandises à petits prix

Les grands magasins apparaissent sur les boulevards des grandes villes au début du XIXe siècle. Sur de plus vastes surfaces, ils disposent de comptoirs multiples, sont mieux approvisionnés et renouvellent régulièrement l'assortiment des produits offerts.

Ces grands magasins font suite aux petites échoppes médiévales situées dans des ruelles sombres, aux merceries du XVIIe siècle, ainsi qu'aux « marchandes de frivolités »du XVIIIe siècle.

l'architecte Mongeaud a signé ce bâtiment
l'architecte Mongeaud a signé ce bâtiment

l'architecte Mongeaud a signé ce bâtiment

C- Passage du commerce

Le 19 janvier 1820, une ordonnance royale autorise la ville de Niort a acquérir une partie de l'ancienne auberge dite des Trois-Pigeons pour y établir un passage de communication entre la rue des Halles et la place de la préfecture (aujourd'hui Place du Temple).

Le passage du commerce ouvre ses portes en 1929, accueillant 20 boutiques de luxe.

9- COMMERCES ET INDUSTRIES DE NIORT
9- COMMERCES ET INDUSTRIES DE NIORT
9- COMMERCES ET INDUSTRIES DE NIORT

Le passage était fermé par de grande grilles métalliques afin de protéger les marchandises le soir.

Jusqu'en 1950, les Rochelais y venaient pour faire leurs achats.

D- Nouvelles galeries

est le nom d'une chaîne de grands magasins créée en 1867, présente dans les plus grandes villes de France. Afin de faire face à une OPA, le siège parisien fut vendu (entre autres) et les Nouvelles Galeries (dont les services du siège) regroupées avec le Groupe Galeries Lafayette en 1983. Les enseignes les moins rentables furent progressivement fermées au cours des années 1980 à 1990. Depuis, une bonne partie des magasins a changé d'enseigne pour devenir des Galeries Lafayette

Les Galeries parisiennes sont construites à partir de 1906, trois façades, la principale rue Victor Hugo, une dans la montée de la rue Berthomé et la façade postérieure rue du Faisan. Une architecture en pierre de taille, la structure métallique est limitée à la façade principale.

l'ouverture arrière ne sert plus mais apporte un peu de lumière à l’intérieur très fermé de ce magasin

le nom de galeries parisiennes est encore visible sur le côté du bâtiment
le nom de galeries parisiennes est encore visible sur le côté du bâtiment
le nom de galeries parisiennes est encore visible sur le côté du bâtiment
le nom de galeries parisiennes est encore visible sur le côté du bâtiment

le nom de galeries parisiennes est encore visible sur le côté du bâtiment

E- le chat Botté

LA FAÇADE  A ÉTÉ REFAITE DERNIÈREMENT DOMMAGE! CERTAINES INSCRIPTIONS ONT DISPARUES

LA FAÇADE A ÉTÉ REFAITE DERNIÈREMENT DOMMAGE! CERTAINES INSCRIPTIONS ONT DISPARUES

F- La salle des ventes

La salle des ventes de Niort se trouve dans la rue de la gare, presque en face de deux autres immeubles dont je vous parlerai bientôt. En fait, une maison (le logement) sur la gauche et un passage couvert sur la droite, qui permettait l’accès à la cour, le tout construit au début du 20e siècle.

rue de la gare

G- les usines Boinot

situées sur les rives de la Sèvre,
Elles abritaient à l’origine une activité de peausserie et de ganterie. Après avoir été laissées à l'abandon de nombreuses années, elles ont été restaurées à la fin des années 20001.

Les Usines Boinot sont Le Centre National des Arts de la Rue (CNAR) (CNAR)

La teinturerie du XVIIIème siècle est complétée, en 1881, par une chamoiserie et, 31 ans après, par une ganterie. En 1939, Boinot réalise 55 % de la production française. Ses gants de peau sont exportés en Angleterre, Australie, Canada, Norvège, Hollande, Belgique et, avant la guerre, en Allemagne. Après avoir traversé difficilement la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise connaît un véritable renouveau dans les années 60. Elle emploie 3.000 personnes dans les ateliers et à domicile, traite jusqu’à 600.000 peaux par an, et fournit en gants le Vatican et les cours royales ! Avec le déclin de la ganterie de luxe, Boinot diversifie sa gamme de produits : carrés pour essuyer les lunettes ou l’argenterie, bandelettes de casque pou>r l’are, fonds de culotte des shorts de cyclistes… En 2002, la peau >de chamois pour les voitures est le produit phare de la société et représente plus de 50 % du chiffre d’affaires. L'entreprise ferme définitivement ses portes en 2006.

à voir aussi:

H- station de pompage du Pissot

Jardin des Plantes - 79000 Niort

Le moulin du Pissot est un ancien moulin à blé et à chamois. En 1822, une station de pompage est édifiée à son emplacement, afin d'alimenter les fontaines de la ville avec l’eau de la source du Vivier. Elle abrite une roue à aube et deux machines hydrauliques.

à voir aussi :

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :